Il était un secret

Balade en Angleterre, à la recherche de sa famille

Auteur :Kathryn Hughes

Edition : Calman Levy

Date de parution : 8 février 2017

Nombre de pages : 346

Genre : Historique/familiale 

Format : Broché

Prix : 19.90 euros 

(Statut : emprunté à la médiathèque)

Quand le terrible secret d’une femme peut en sauver une autre des décennies plus tard. En 1975, par une journée de canicule, une virée à la mer entre amis se termine par un accident tragique. Ce même été, Mary, une jeune veuve en mal d’enfant, découvre un bébé abandonné devant sa porte et fait le choix de mentir en le faisant passer pour le sien. Quarante ans plus tard, en 2016, une femme, Beth, qui vient de perdre sa mère, vit dans l’amertume le fait que celle-ci ne lui ait jamais révélé l’identité de son père et ait emporté son secret dans la tombe. Tout ignorer de ses antécédents familiaux se révèle d’autant plus dramatique qu’elle cherche désespérément un donneur compatible pour son petit garçon qui a besoin d’une greffe de rein. En trouvant un vieil article de journal dans les papiers de sa mère, elle parvient à remonter le fil du passé et à découvrir le secret qui pèse sur sa vie depuis son enfance. À la manière d’un puzzle, cette révélation finit par rassembler des personnages qui mènent leur existence dans trois endroits différents – à Manchester, dans une station balnéaire de la côte anglaise et en Australie – sans n’avoir jamais rien su du lien qui les unit.

L’histoire commence par 2 chapitres en 1975 puis 3 chapitres en 2016, pour nous permettre de comprendre la trame du roman. Tout le reste se déroule en 1976, ou l’auteur va nous raconter comment et pourquoi Mary et Daisy ont gardé le secret. Un secret qui pourrait sauver le fils de Beth. 

Je m’attendais, comme pour « Il était une lettre » à des aller/retour passé/présent, mais l’auteure ici nous raconte  la tenue du secret, plutôt que de nous faire entrer dans une quête à la recherche de la famille et ainsi en découdre avec ce secret que Mary a emporté dans sa tombe. Ce que j’aurais préféré d’ailleurs. Il m’a manqué ce coté « mise en haleine, course contre le temps ». Bien qu’on se doute un peu d’une fin heureuse, on se demande quand même si Jake aura pu être sauvé.

Même s’il n’a pas été un coup de cœur, comme le premier, cela ne m’a pas empêchée d’apprécier cette lecture et même de vous en recommander la lecture.

Bientôt, quand je l’aurais entre les mains, je lirais son 3ème roman ‘La clé du cœur »

4/5