Saga Fleurs captives

Balade à la rencontre d'une famille tourmentée

Auteur : Virginia C. Andrews

Éditeur : France Loisirs

Date De Parution : 1er Décembre 2017 (Première Édition En 1981)

Nombre De Pages : Tome 1: 448, Tome 2: 656, Tome 3: 512, Tome 4: 576, Tome 5: 496 Pages (Total: 2688 Pages)

Genre : Tragédie Familiale 

Prix : 45€

Statut : m’appartient

Bienvenue chez les Dollanganger, une famille qui a tout pour plaire, riche et heureuse. Des parents amoureux plus que jamais et quatre beaux enfants, Christopher, Cathy, Carrie et Cory, les jumeaux. Tout va pour pour le mieux jusqu’à ce qu’un drame touche la famille. Se retrouvant sans le sous, Corinne et ses quatre enfants sont contraints de s’installer chez les parents de cette dernière qui eux sont fortunés. L’idée de Corinne est de pouvoir récupérer son héritage à la mort de son père. Ombre au tableau, celui-ci l’a déshérité pour ce qu’il a estimé être une trahison. Olivia, la mère de Corinne, accepte de la recueillir à la condition que ses enfants restent enfermés dans le grenier, dans l’aile nord du manoir, là où personne ne se rend jamais. Ceci dans le seul but que son père, Malcom, ne sache jamais qu’elle a eu des enfants, sinon jamais il ne tolérera qu’elle soit remise sur son testament. Corinne accepte, car son père est très malade et devrait mourir d’ici peu. Elle n’a donc que peu de temps pour se remettre son père dans la poche. Seulement les jours deviennent des semaines, puis des mois, des années et « les petites poupées de Dresde » demeurent captives dans ce grenier de Foxworth.

Pour ne pas spoiler la saga, je n’en dirais pas plus. Il s’agît d’une histoire familiale se déroulant sur 3 générations. Le dernier tome étant l’histoire raconté par Olivia, la grand mère, c’est à dire avant même que tout commence. 

Il m’aura fallu 1 mois pour lire la saga entière. Certains tomes plus difficile que d’autres, mais tous ont captés mon attention.

Je me suis penchée sur cette lecture, après avoir vu un extrait du téléfilm. À l’époque je ne savais pas encore qu’il s’agissait d’une histoire tirée d’un livre. Je l’ai appris que bien plus tard sur les réseaux sociaux. J’ai eu envie de me procurer la saga, et je ne regrette pas. 

Je suis sortie totalement mélancolique lorsque j’ai fermé le dernier volume. Le dernier volume étant le 4ème. Le 5ème est cependant nécessaire car il nous permet de vraiment tout comprendre.

Une tragédie familiale se déroulant sur trois générations, mêlant mensonges, trahisons, manipulations, incestes… Rien de bien positif dans tout ça. C’est lourd, très lourd. L’espoir? il n’y en a pas. Il ne vaut mieux pas lire cette saga si vous êtes vous même pas au top moralement, ce n’est pas l’histoire qui va vous remonter le moral. Cependant j’ai vraiment aimé la lire, c’est tragique mais prenant. Il y a de grande chance pour qu’un jour je la relise. 

Pour moi ce fût malgré tout un bon moment de lecture

5/5